数子

-kazuko-
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Au delà des apparences [Shônen ai]

Aller en bas 
AuteurMessage
Natsumi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 477
Age : 29
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Au delà des apparences [Shônen ai]   Jeu 16 Aoû - 17:12


Titre : Au delà des apparences
Auteur : Natsumi
Genre : shônen ai
Couple : x_x
Disclamer : Ils ne sont pas à moi (sauf Satoru)

Chapitre 1

La tête posée sur les cuisses du bassiste, il regardait le ciel étoilé. Il adorait être contre l’homme qu’il aimait depuis tellement longtemps sans avoir osé lui avouer ses sentiments. Il ne savait pas comment ils en étaient arrivés là mais il s’en fichait à vrai dire, ils étaient ensemble et ils s’aimaient, c’était le principal pour lui. La journée avait été ensoleillée et son bassiste lui avait répété sans cesse qu’il l’aimait, comme si il avait peur qu’il l’oublie. Maintenant ils étaient là, tous les deux, sur le toit de l’école où ils s’étaient pour la première fois rencontrer. Le guitariste se redressa et regarda son amour. Ce dernier lui fit un tendre sourire avant de lui prendre doucement son visage entre ses mains agiles et de se pencher tout en fermant les yeux, pour déposer un doux baiser sur ses lèvres qu’il semblait désirer. Le guitariste y répondit avec tendresse. Leurs langues se touchèrent timidement avant de se mêler réellement l’une à l’autre dans un baiser qui devint presque possessif. Hiroaki ne voulait pas être séparé de son bassiste, il était la seule personne pour qui il avait éprouvé un tel amour. Tomoyuki rompit finalement le baiser et regarda le guitariste, étrangement son regard avait changé, il était devenu dur. ‘J’ai une mauvaise nouvelle à annoncer’ voilà ce que son visage exprimait. C’était effrayant, il venait seulement de se mettre ensemble, Hiroaki ne voulait pas penser à une seule chose de triste. L’attitude de son amour lui faisait peur, son cœur s’accéléra au point d’être douloureux. Il se décida enfin à lui demander ce qui se passait. Avec énervement Tomoyuki se leva et gifla violemment. Sans comprendre le guitariste porta sa main à sa joue qui lui fait faisait atrocement mal. Il jeta un regard triste et interrogatif à la fois à son bassiste.

« Tu n’es qu’un idiot ! Tu crois que je t’aime? J’aime Satoru et seulement lui! Jamais je ne le quitterais et encore moins pour une personne comme toi. Je te déteste »

En prononçant les trois derniers mots, il gifla de nouveau le guitariste mais avec le double de violence.

Hiroaki se réveilla d’un bond dans son lit. Des goûtes de sueur coulait le long de son front, sa respiration était très forte et rapide. Il avait les yeux grands ouverts et fixait droit devant lui, quand une vive douleur lui fit atrocement souffrir dans sa poitrine. Son cœur lui faisait mal. Il porta sa main à celui-ci et appuya dessus tout en forçant sur ses yeux comme pour calmer la douleur. Quelques larmes vinrent se mêler aux goûtes de sueur qui coulait encore sur son visage.

Après être resté un long moment dans son lit pour essayer de se remettre de son rêve, il se leva et partit dans la salle de bain. Se déshabillant lentement il se regardait dans la glace. Il se trouvait ridicule de rêver de chose pareil, d’aimer quelqu’un de pareil. Il entra finalement dans la douche et ouvrit le robinet d’eau froide. Il resta un long moment sous la fraîcheur de l’eau, laissant doucement couler les goûtes le long de son corps fin. Il ferma les yeux mais les rouvrit rapidement car son rêve le hantait dès que ses yeux étaient clos. Il finit par sortir de la douche et prit une serviette blanche qu’il entoura autour de sa taille laissant nu son magnifique torse fin mais musclé.

Quand il retourna dans sa chambre pour prendre de quoi s’habiller, il se rendit compte son portable que clignotait. Soupirant il s’avança pour prendre l’objet sur la commode et regarda le message : ‘Aki-kun tu déconnes, c’est notre dernier jour de répét’ et tu es à la bourre. Grouille !’. Hiroaki ne comprenait pas pourquoi Yuusuke s’énervait était seulement….

« 10h30 ?!!!! »

Le guitariste n’avait pas regardé l’heure depuis qu’il était réveillé. A vrai dire il avait la tête ailleurs, et comme il se levait généralement à des horaires assez identiques chaque jour, il ne pensait pas être en retard aujourd’hui. Il se hâta pour s’habiller, chercha sa guitare pendant cinq bonnes minutes dans le désordre de sa maison, avant de se rappeler qu’il l’avait laissé à la salle de concert la veille pour justement ne pas avoir à la chercher. Il prit alors ses clés et sortit en courant de chez lui. Le temps d’arriver à la salle de concert il était onze heures. Sortant de sa voiture il se prépara mentalement à se faire engueuler par Yuusuke.

Quand il pénétra à l’intérieur de la salle, comme il s’en attendait l’autre guitariste lui sauta à moitié à la gorge pour lui faire la morale. Le plus jeune essayait de placer une phrase pour s’excuser mais il n’en avait pas le temps tellement son ami lui criait dessus. Wataru lui sauva la vie en arrivant et en coupant la parole à celui qui se prend pour le leader en lui disant que Aki avait sûrement une bonne raison pour être en retard et que de toute façon c’était la première fois que cela lui arrivait, que ce n’était pas la mort. Hiroaki profita du fait que Yuusuke ne parlait plus pour lui dire qu’il était désolé. S’approchant de lui, il lui ébouriffa les cheveux en lui disant que ce n’était pas grave.

Après avoir dit bonjour à tout le monde et surtout s’être excusé, Hiroaki se mit en place ainsi que les autres et il commencèrent les répétitions pour le concert du lendemain. Tous étaient un peu stressés, ce concert serait dans une grande salle très certainement remplit, et pour combler le tout, ils seraient filmés. Le seul pour lequel ce dernier détail ne posait pas trop de problème c’était Wataru. Étant chanteur, la caméra ne l’effrayait pas autant que les musiciens.

Ils jouèrent « Boku no kara kara ». Hiroaki était fier d’avoir composé cette musique et aimait les paroles que Wataru avait mis par-dessus. Tomoyuki était concentré sur sa basse et bougeait car il n’arrivait pas à jouer et rester sur place, tout comme les autres d’ailleurs. Le guitariste lança de temps à autre des regards discrets vers le bassiste. Il le trouvait tellement beau. Il était si maladroit, si gentil. Personne ne le connaissait aussi bien que les quatre autres membres du groupe. Pas même son petit ami.
A la fin de la matinée Wataru et Tooru partirent ensemble manger. Hiroaki s’approcha du bassiste qui arrangeait encore sa basse qui s’était un peu désaccordée. Voyant que quelqu’un était en face de lui, il leva la tête et aperçu son ami, il lui sourit gentiment et lui demanda ce qu’il y avait.

« Euh… tu veux manger avec Yuusuke et moi? »

Tomoyuki sourit de nouveau au guitariste mais dû refuser son invitation, bien qu’elle soit très gentille. Le bassiste lui expliqua qu’il avait promis à Satoru qu’il mangerait avec lui aujourd’hui. Quand il parlait de lui, rien qu’en le regardant, on sentait que son cœur battait la chamade dans sa poitrine. Est-ce la même chose du côté de Satoru? Hiroaki en doutait fort. Il lui répondit alors qu’il comprenait et sans dire un mot de plus, rejoignit l’autre guitariste.

Ensemble il allèrent manger dans un petit restaurant proche de la salle de concert. Après avoir commander leur petit plat, aucun des deux ne parlèrent. Yuusuke regardait souvent son ami qui lui ne le regardait jamais. Perdu dans ses pensées, il était évident que quelque chose n’allait pas pour lui. Il se décida alors à lui demander, d’une pour entamer la conversation de deux, parce qu’il s’inquiétait.

« Oh ! Rien tout va très bien ne t’en fait pas »

Mentir. C’était bien une chose que Hiroaki savait très mal faire. Surtout en présence de son ami. Ils ne s’étaient connus que peu de temps avant qu’il forme leur groupe mais il savait déjà tout de lui, et pouvait deviner tout ce qu’il pensait. Malgré cela, le plus jeune essayait toujours de lui cacher des choses. Mais à la fin c’était toujours l’autre qui le faisait céder. Il le regarda d’un air de dire : ‘arrête de me prendre pour un idiot’. Quand Hiroaki leva les yeux pour enfin regarder Yuusuke il ne pu retenir un petit rire amusé. Il savait qu’il ne pouvait rien lui cacher. Il soupira et finalement expliqua son rêve à son ami.

« Tu l’aime encore ?…. »

Le leader était le confident de l’autre guitariste. Il était toujours le premier à être au courant de tout, quand ça allait bien et quand ça allait mal également. Il l’avait toujours soutenu, mais dès qu’il s’agissait du bassiste il semblait devenir froid et désespéré. Il voulait lui faire comprendre qu’il devrait laisser tomber. Il était prit et il était éperdument amoureux de Satoru. Cela faisait une année qu’ils étaient ensemble. Pour Hiroaki, c’était déjà beaucoup trop. Il avait beau répété à Yuusuke que ce garçon était un menteur et qu’il finirait par faire souffrir Tomoyuki, le leader ne cessait de lui rabâcher qu’il disait cela simplement par jalousie.

Finalement ils arrêtèrent de parler de ça. C’était en quelque sorte le sujet qui fâche mais malheureusement c’était la seule chose dont Hiroaki avait envie de parler en ce moment. En réalité cela faisait déjà plus d’un an qu’il voulait parler de ça à quelque un. Quand leur repas arriva enfin ils mangèrent sans trop s’adresser la parole. Le leader proposa à l’autre guitariste de se voir la semaine prochaine pour travailler sur le nouveau morceau. Cela fait presque six mois que les fans l’attendent, cela serait temps de leur donner quelque chose. Hiroaki accepta sans hésitation, se replonger dans le travail lui changerait un peu les idées ça serait une très bonne chose. Quand ils eurent finit de manger, Yuusuke paya bien que le guitariste voulu répliquer.

Ils retournèrent alors à la salle de concert pour finir les préparatifs. Wataru et Tooru étaient déjà là installés sur le canapé en train de parler et rire ensemble en attendant que les autres arrivent. Ils aimaient se retrouver seuls tous les deux. A présent, Il ne manquait plus que Tomoyuki pour reprendre la répétition. Hiroaki, le ne voyant pas arriver, eu une vision du bassiste et de Satoru en train de s’embrasser fougueusement, il voyait aussi les mains malsaines de son petit ami, se poser sur son corps, Cela le fit frissonner de dégoût

Il fit sortit de ses pensées par la porte qui s’ouvrit violemment laissant apparaître Tomoyuki, totalement essoufflé qui entre deux respirations s’excusa de son retard. Yuusuke roula des yeux en le regardant.

« Décidément c’est la journée… »

L’entraînement redémarra finalement après que tous eu repris leur place initiale sur la scène. Pendant ce temps, les membres du staff préparaient les jeux de lumière prévu et installèrent tout au bon emplacement. Yuusuke imposa ses règles aux autres qui ne répliquèrent pas trop à l’exception du chanteur qui n’aimait pas trop qu’on lui dise ce qu’il doive faire. Ils tombèrent finalement d’accord et la répétition prit fin tard dans la soirée. Wataru et Tooru partirent les premiers ensembles, de vrais scratch ces deux là. Ils ne se lâchaient jamais, à croire qu’ils se suivaient jusqu’aux toilettes.

Hiroaki jeta un coup d’œil à son bassiste qui, maladroit comme il était, avait du mal à rentrer sa basse dans la sacoche. Il s’approcha de lui et lui proposa son aide. Tomoyuki accepta car il en avait marre que la fermeture de sa nouvelle sacoche se coince sans arrêt. Le leader les regardait ; il soupira. Son ami était têtu, il savait pourtant qu’il devrait oublier son amour pour le bassiste. Hiroaki décoinça la fermeture et rangea la basse de Tomoyuki. Ce dernier le remercia une dizaine de fois en lui disant qu’en plus il devait se dépêcher, Satoru l’attendait dehors. Cela brisait le cœur du guitariste mais il se força à sourire et partit prendre ses affaires pour rentrer chez lui après avoir dit au revoir au leader qui le regardait toujours avec ce même air désespéré.

Il en avait marre de tout ça, il n’y pouvait rien s’il éprouvait des sentiments pour lui, l’amour est un sentiment qui ne se contrôle pas. Mais le bassiste n’avait jamais remarqué ceux de Hiroaki, pourtant flagrant. Il arriva finalement chez lui, se précipita sous la douche. Il y resta vingt bonnes minutes pour enfin sortir. Il enfila un boxer et fila se coucher après avoir grignoté deux trois trucs à manger. A peine fermait-il les yeux qu’il revoyait le visage dur de Tomoyuki qui le regardait avec coère. Il rouvrit les yeux et un frisson parcouru son corps. Il essaya une nouvelle tentative, en vain. Impossible pour lui de fermer l’œil.


Fin du chapitre 1


ça vous plait? ^_^


Dernière édition par le Ven 17 Aoû - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazuko.forum-actif.net
Yôko
Admin


Féminin Nombre de messages : 271
Age : 28
Localisation : Seine et Marne
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences [Shônen ai]   Jeu 16 Aoû - 20:18

Ta fik me plait beaucoup ma Natsumi, j'ai vraiment hâte de voir ce que va donner les autres chapitres ^^

_________________

~ boku wo dakishimete ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yoko-ichigo.livejournal.com/
Natsumi
Admin
avatar

Féminin Nombre de messages : 477
Age : 29
Date d'inscription : 02/08/2007

MessageSujet: Re: Au delà des apparences [Shônen ai]   Ven 17 Aoû - 21:13

Titre : Au delà des apparences
Auteur : Natsumi
Genre : shônen ai
Couple : x_x
Disclamer : Ils ne sont pas à moi (sauf Satoru)


Chapitre 2

Lorsqu’il ouvrit les yeux, son premier réflexe fut de regarder l’heure. Sept heures trente. Ils avaient encore du temps devant eux. Le petit batteur gigotait un peu dans son sommeil, mais se calma bien vite lorsque les bras musclés de son amour l’entoura avec tendresse. Il le regardait encore dormir et écarta avec douceur une mèche de cheveux qui cachait son visage si enfantin. Le chanteur aimait le regarder dormir, il était si pur, et bien qu’il soit batteur il était la douceur incarnée. Il se pencha lentement et posa ses lèvres sur celle de Tooru. Les yeux de ce dernier s’ouvrirent avec difficulté à cause de la vive lumière du jour. Un sourire timide se dessina sur les lèvres du batteur et il entoura de ses bras le cou du chanteur avant de répondre à son baiser avec une douceur effrayante. Pendant une bonne heure ils restèrent là, collés l’un à l’autre entre les tendres caresses du chanteur et les doux baisers du batteur.

Ils finirent par juger qu’il serait bon de se lever car un long concert les attendait ce soir. Ensemble ils allèrent se doucher. Sous l’eau bouillante le chanteur tout en profitait pour caresser le corps de son amant qui lui mettait du gel douche et le lavait toujours avec douceur et sans une seule arrière pensée. Tooru s’amusait à lui jeter de l’eau au visage en riant comme un enfant. Quand ils eurent enfin finit de se doucher Wataru sortit prendre des affaires et en ramena à son amant.

Encore une fois, ils seraient les premier à arriver. Il était seulement neuf heures et il devait se rejoindre à onze heures. Les deux amants prêts, ils sortirent et se rendirent grâce à la voiture du chanteur à jusqu’à la salle concert qui n’était pas très bien. Ils entrèrent ensemble en riant mais leur rire cessa rapidement lorsqu’ils aperçut le jeune guitariste assis sur un fauteuil, un air de zombi fixant le vide. Inquiet les deux jeunes hommes s’approchèrent de lui et s’assirent chacun à côté de lui. Le batteur prit la parole le premier pour lui demander ce qui n’allait pas. Hiroaki ne répondit pas tout de suite, il n’avait pas dormit de la nuit c’était évident.

« hein? Ah euh non rien ça va j’étais stressé pour le concert du coup j’ai pas dormit de la nuit… mais ne vous en faites pas je ferais de mon mieux »

Il adressa un gentil sourire à ses deux amis pour les rassurer. Pas convaincu les deux amants se regardèrent, mais ils n’insistèrent pas, connaissant le guitariste, il n’était pas du genre à se plaindre sans arrêt et raconter ses problèmes. La porte principale s’ouvrit laissant apparaître Tomoyuki, tenant la main de son très cher Satoru. Tous les regards étaient tournés vers eux. Le bassiste se sentait vraiment gêné. Il se rappela alors qu’il avait oublié de leur dire que son amour viendrait voir le concert dans les coulisses. Il s’approcha de Yuusuke et lui expliqua en s’excusant. Le leader soupira mais ne pouvait pas refuser de toute manière, de plus, il était heureux de le voir si amoureux, il ne voulait pas qu’il quitte Satoru.

Hiroaki était déjà partit se préparer, les voir ensemble lui donnait des nausées. Il s’habilla rapidement, mais quand il du passer au maquillage, ce fut une autre affaire. Il fallait cacher toutes ces affreuses cernes qui soulignaient ses yeux. Il se mit des tonnes de maquillage pour les rendre moins visible. Il voulut alors se mettre un peu de crayon mais il se rendit vite compte que sa main tremblait, il essaya à plusieurs reprises, mais finit par se mettre en colère et balança le crayon à l’autre bout de la loge, retenant ses larmes. Il se tenait la tête et regardait le sol, essayant de se calmer lorsque qu’une main se posa sur son épaule. Cela le fit sursauter, il se redressa et alors la douce voix de son bassiste retentit.

« Qu’est-ce que tu as Aki-kun ? Ça fait quelques jours que je te trouve étrange, si tu as un problème tu peux m’en parler, je suis là. »

Il fit un tendre sourire au guitariste, un frisson parcouru le corps de ce dernier. Il lui répondit alors que tout allait très bien mais qu’il avait simplement du mal à s’endormir ces temps-ci. Chose difficile à croire quand on connaît Hiroaki qui arrive toujours à dormir, une vraie marmotte. Le bassiste lui répéta que s’il avait besoin de lui il était là. Impossible de lui dire que c’était lui le problème, et de toute façon il ne voulait pas en parler. Même avec l’autre guitariste il ne pouvait pas car sans raison il s’énervait comme s’il avait peur que qu’il brise leur couple. Si on peut appeler ça un couple tant Satoru est un monstre aux yeux du jeune guitariste. Celui-ci ramassa le crayon et essaya de nouveau de se maquiller mais avec la présence de l’homme qu’il aime à côté cela était encore plus difficile pour lui. Tomoyuki lui pris le crayon des mains, posa doucement sa main sous le menton de Hiroaki et lui fit légèrement tourner la tête. Le guitariste faisait tout pour ne pas rougir et laissa faire le bassiste.

Après l’avoir remercier, ils rejoignit ensemble les autres. Satoru s’approcha de son amant et l’embrassa sous le regard de tueur de Hiroaki. Ce qui fit sourire Yuusuke, il aurait pu dire quelque chose, pour qu’ils arrêtent mais non, il souriait juste. A croire que le malheur de l’autre guitariste le rendait heureux. C’est Wataru qui finalement prit la parole pour dire qu’il était temps d’y aller. Ils se mirent tous en rond et chacun posant une main sur celle d’un autre. Tomoyuki avait posé sa main en dernier sur celle du guitariste qui n’osait pas le regarder. Le leader dit quelques mots, ils se mirent tous à crier et se reculèrent ensuite car la musique du début avait commencé..

Tooru entra le premier, et après avoir saluer les fans s’installa derrière sa batterie. Les autres arrivèrent à la suite pour finir par Wataru. Le concert débuta, les fans étaient tous motivés et le groupe aussi, malgré la tristesse de Hiroaki. Il fit tout pour faire un bon concert et oublier un peu le bassiste en se concentrant sur sa guitare et sur les fans. De temps en temps leurs regards se croisaient mais le guitariste était le premier à détourner les yeux. Il savait que Satoru les regardaient. A ce moment il eut qu’une seule envie, celle de faire un bon fan service avec Tomoyuki. Trop timide pour cela, il ne fit rien.

La pause arriva finalement, tous trempés de sueur ils se changèrent dans la loge et s’essuyaient avec leurs serviettes. Hiroaki regardait dans la glace pour voir derrière lui le bassiste se changer. Il vit Satoru à quelques centimètres de lui, qui lui pinça les tétons.

« …Avec tes gros tétons »

Satoru rit, il ne disait pas ça méchamment c’était pour plaisanter mais le guitariste lui, ne voulait pas plaisanter, comment cet homme osait-il parler ainsi du corps de son bassiste alors que tout le monde - sauf lui visiblement - savait qu’il était très complexé par ses tétons. Les poings de Hiroaki se serraient, il n’avait qu’une envie à se moment-là, c’était de lui mettre une bonne droite. Ce qui le fit encore plus souffrir c’est de voir Tomoyuki se forcer à sourire pour lui faire plaisir alors qu’au fond ça lui faisait mal au cœur. Il était tellement amoureux qu’il n’osait rien lui dire.

Yuusuke lança un rapide regard à Hiroaki, il savait qu’il était en colère, il s’approcha de lui et essaya de le calmer en lui disant de ne pas faire attention, qu’après tout c’était son couple il savait ce qu’il faisait. Mais en réalité au lieu de calmer le guitariste, cela l’énervait encore plus. Il n’avait personne pour le soutenir, le leader faisait tout pour lui faire oublier le bassiste, Tooru et Wataru étaient ensembles ils ne pouvaient pas comprendre, ils étaient heureux et il ne voulait pas les embêter avec ses histoires d’amour à lui.

Une fois tout le monde prêt, le chanteur annonça qu’il fallait y retourner. Les fans hurlaient leurs noms, il était réellement temps d’y aller. Le concert reprit de plus belle, tout le monde se défoulait, les fans tout comme les membres du groupe. Les concerts étaient une bonne façon d’oublier le reste. Ils étaient dans leur monde où même les fans les comprenaient. Ils s’y sentaient tous bien. Yuusuke s’approcha un instant de l’autre guitariste et se mit dos à lui pour jouer ensemble.

Lorsque Wataru annonça la dernière chanson, des cris résonnèrent dans la salle, les fans ne voulaient pas que cela se termine. Hiroaki non plus d’ailleurs. Pour la fin, tout le monde se défoula. Le plus jeune guitariste secouait la tête violemment malgré ses problèmes au cou. Il s’en fichait ; il fallait qu’il se défoule. Tomoyuki lui était assez calme il se concentrait surtout sur ce qu’il jouait. La fin du concert arriva finalement. Ils repartirent dans la loge s’essuyer un peu.

Satoru sauta au cou du bassiste pour le féliciter et lui dire qu’il avait été le meilleur. Hiroaki roula des yeux et se changea sans dire un mot. L’amant de Tomoyuki lui demanda si demain il était toujours prévu qu’ils sortent visiter le musée de Tokyo. Le bassiste lui répondit « oui » en déposant un rapide baiser sur ses lèvres. Wataru et Tooru épuisés se laissèrent tomber sur le canapé, le batteur se blottit contre lui. Ils étaient tout de même tous fiers de ce concert. Après avoir prit ses affaires et dit au revoir à tout le monde, le plus jeune guitariste partit, il en pouvait plus de voir le visage si hypocrite de Satoru. Le bassiste essaya de parler à Yuusuke pour savoir si lui n’était pas au courant de ce que Hiroaki avait. Il répondit non de la tête mais jeta un rapide regard derrière où se trouvait son amant.

Finalement tout le monde rentra chez soi. Hiroaki eu du mal à s’endormir et ses douleurs au cou avait reprit. Yuusuke lui après avoir pris une bonne douche s’était coucher. Les deux amants, chanteur et batteur s’était endormit dans les bras l’un de l’autre. Du côté de Tomoyuki, son amant avait voulu le félicité de ce concert à sa manière avec des caresses et des baisers possessifs. Son corps réclamait celui du bassiste. Celui-ci était fatigué ce soir et s’endormit rapidement, pendant que les mains de Satoru touchait tout son corps.


~***********************~


Une musique retentit d’un coup près de l’oreille de Yuusuke. C’était son portable. Il se tourna pour regarder l’heure. Sept heures et demi, mais quel est l’idiot qui lui envoi un message à une heure pareil ? Il prit son portable tout en grognant et ouvrit sa messagerie. C’était Hiroaki, il lit son message : ‘Yuusuke-kun il faut qu’on se voit vite rejoint moi dans le parc dans une heure !’. La panique s’empara du guitariste. Qu’est-ce qui se passait ? Il était très inquiet pour l’autre guitariste. Il aurait pu préciser quel était le problème, cela effrayait vraiment Yuusuke de ne pas savoir ce qui n‘allait pas. Il imaginait déjà les pires choses pour son ami ; un accident ? Pire encore s’il en avait marre de sa vie et qu’il voulait en finir ! Il se doucha et s’habilla en quatrième vitesse, pris sa veste et sortit en courant de chez lui.



Fin du chapitre 2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://kazuko.forum-actif.net
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au delà des apparences [Shônen ai]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au delà des apparences [Shônen ai]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Glenn Gould, au-delà du temps" (2006)
» Le nouvel album ne s'appelera PAS Onirique [Preuve à l'appui]
» Hugues Dufourt (né en 1943)
» 4 octobre 2008 - Inhumate + ... - Beinheim (67)
» Messiaen - Des canyons aux étoiles, Eclairs sur l'au-delà

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
数子 :: Fans :: ~ Fanfictions ~-
Sauter vers: